John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Volume et coût de la prise en charge hospitalière du cancer en France en 1999 Volume 89, numéro 9, Septembre 2002

Auteurs
Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer, 101, rue de Tolbiac, 75013 Paris.

L'activité de prise en charge hospitalière du cancer est mal mesurée ; cela du fait, notamment, de l'hétérogénéité des structures de soins et des systèmes d'information. L'objectif de ce travail est de présenter un modèle d'algorithme fin de sélection des séjours hospitaliers pour cancer à partir des bases nationales françaises PMSI, et les résultats obtenus pour 1999. Les séjours pour cancer sont d'abord repérés par la présence des codes diagnostiques de localisation tumorale. Un tri plus fin est réalisé ensuite, par référence à des règles d'exclusion/inclusion détaillées définies par un groupe d'experts. Une valorisation financière de l'activité hospitalière a été réalisée à partir de l'échelle des coûts relatifs par groupe homogène de malades. Au total, la base cancer 1999 comporte 5 428 518 séjours et séances. Le cancer représente 15,8 % de l'activité hospitalière globale pour un coût évalué à 6,04 milliards d'euros. La chirurgie représente le coût le plus élevé avec 2 100 millions d'euros, suivie de la chimiothérapie avec 1 135 millions d'euros et la radiothérapie avec 670 millions d'euros. Les tumeurs digestives représentent près de 26 % du coût total, avec 1 428 millions d'euros, les tumeurs de l'appareil respiratoire et les tumeurs du sein, 11 % chacune. Un travail de validation est en cours de réalisation sur un échantillon d'établissements.