John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Ciblage de la méthylation de l’ADN dans le cancer Volume 93, numéro 9, Septembre 2006

Auteur
Department of Pharmacology and Therapeutics, McGill University, 3655 Sir William Osler Promenade, Montreal PQ H3G 1Y6 Canada
  • Mots-clés : expression génique, cancer, méthylation
  • Page(s) : 961-72
  • Année de parution : 2006

Le processus cancéreux et métastatique exige une modulation coordonnée d’expression génique. Tandis que des altérations directement au niveau du gène en rendent partiellement compte, de nombreux autres changements d’expression sont dus à des modifications épigénétiques. Cet épigénome est formé de la chromatine et de ses modifications mais aussi du « code des histones » ainsi que de l’ensemble des méthylations covalentes ayant lieu sur les cytosines des séquences di-nucléotidiques CG. Le profil de distribution des méthylations sur l’ADN est altéré dans le cancer. Un certain nombre de gènes sont hyper-méthylés tandis que plusieurs régions du génome sont hypo-méthylées. L’hyper-méthylation des gènes suppresseurs de tumeurs rend silencieux certains gènes cruciaux. L’hyper-méthylation de l’ADN fait l’objet de nombreuses recherches et plusieurs essais cliniques utilisant des inhibiteurs de méthylation sont en cours. Mais il devient de plus en plus clair que l’hypo-méthylation peut aussi jouer un rôle dans le cancer en activant des gènes impliqués dans l’invasion et le processus métastatique. Les implications thérapeutiques potentielles seront discutées.