John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Protéomique et signature tumorale : identification de nouveaux marqueurs par l’approche Seldi-Tof Volume 92, numéro 9, Septembre 2005

Auteurs
Hôpital Arnaud de Villeneuve, Inserm U540, 191, avenue du Doyen Giraud, 34295 Montpellier Cedex 5, Institut de génomique fonctionnelle, CNRS UMR 5203, Inserm U661, 141, rue de la Cardonille, 34094 Montpellier Cedex 5
  • Mots-clés : protéomique, Seldi-Tof, biomarqueur
  • Page(s) : 763-8
  • Année de parution : 2005

Bien que des progrès considérables aient été réalisés ces dernières années dans la compréhension des processus tumoraux, les retombées cliniques pour le diagnostic précoce des tumeurs demeurent limitées. Les développements récents et les progrès de la protéomique à haut débit et des puces à protéines marquent le début de l’ère post-génomique : ils permettent pour la première fois d’aborder la complexité des processus tumoraux. À l’instar des puces à ADN, l’approche Seldi-Tof a permis l’émergence du concept de profil d’expression protéique, véritable signature moléculaire de la tumeur. Cette technique d’analyse à grande échelle permet d’identifier simultanément et de manière quantitative plusieurs centaines de protéines dans un même échantillon. Ces nouveaux outils d’analyse à haut débit laissent présager de nombreux champs d’application dans le domaine fondamental, pharmacologique et clinique. En clinique, notamment, ils devraient permettre la découverte de nouveaux marqueurs tumoraux utiles aussi bien pour le diagnostic, le pronostic que le suivi thérapeutique de la maladie. Cette synthèse présente la plate-forme protéomique Seldi-Tof et ses premières applications en cancérologie ainsi que ses limites actuelles.