John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Profil histo-épidémiologique des tumeurs ovariennes de l’enfant au Togo : à propos de 32 cas Volume 96, numéro 6, juin 2009

Auteurs
Anatomie et cytologie pathologiques, faculté mixte de médecine et de pharmacie, université de Lomé, BP 1515, Lomé, Togo

ObjectifLes tumeurs ovariennes de l’enfant sont rares. Le but de ce travail était de décrire les aspects épidémiologiques et histopathologiques de ces tumeurs au Togo.Matériel et méthodesIl s’est agi d’une étude rétrospective et descriptive portant sur les tumeurs ovariennes diagnostiquées chez les enfants âgés de 0 à 15 ans, sur une période de 20 ans (1988 à 2007), au laboratoire d’anatomie pathologique du CHU de Tokoin de Lomé, Togo.RésultatsAu cours de notre période d’étude, nous avons colligé 32 tumeurs ovariennes de l’enfant soit en moyenne 1,6 cas par an. Ces tumeurs représentaient 8,16 % de l’ensemble des tumeurs ovariennes. L’âge moyen des patientes était de 10,7 ans avec des extrêmes de 1 et 15 ans. Au plan histologique, il s’agissait de tumeurs germinales dans 40,6 % des cas (tératome mature : 34,4 % ; tératome immature : 3,1 % ; tumeur du sinus endodermique : 3,1 %), de tumeurs du mésenchyme et des cordons sexuels dans 21,8 % des cas (tumeur de la granulosa : 18,7 % ; fibrome : 3,1 %) et de lymphomes de Burkitt dans 37,6 % des cas.ConclusionLes tumeurs ovariennes de l’enfant, bien que peu fréquentes, existent au Togo et sont dominées par le lymphome de Burkitt.