John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Problématique de la prise en charge des adolescents atteints de lymphomes non hodgkiniens Volume 94, numéro 4, Avril 2007

Auteurs
Département de pédiatrie, Institut Gustave-Roussy, rue Camille-Desmoulins, 94800 Villejuif, Département d’Hématologie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif

En France, les adolescents (15-20 ans) atteints de lymphome malin non hodgkiniens (LNH) sont pris en charge dans les services d’oncohématologie soit d’enfant, soit d’adultes. D’après des données de registres régionaux (10 % du territoire métropolitain), leur taux de survie était de 59 % à 5 ans alors que, pendant une période similaire, la survie des enfants (≤ 14 ans) atteints de LNH était de 87 %. L’objet de l’article est d’étudier les modalités de prise en charge des LNH par les pédiatres et par les médecins d’adultes. Les catégories étudiées, dont les particularités cliniques et biologiques sont présentées, sont les lymphomes de Burkitt, les lymphomes lymphoblastiques et les lymphomes à grandes cellules, soit à cellules B, soit anaplasiques. Cette analyse montre que, dans la plupart des séries analysées, les résultats sont meilleurs chez l’enfant que chez l’adulte, posant la question des raisons de cette différence : est-elle due aux modalités différentes de prise en charge, aux tolérances différentes des chimiothérapies ou à des biologies tumorales différentes à l’intérieur d’une même entité histologique ? La question des modalités de la prise en charge des adolescents atteints de LNH reste posée indiquant la nécessité d’études spécifiques à cette catégorie d’âge.