John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Personnalisation des thérapeutiques en hématologie Volume 95, numéro 10, octobre 2008

Auteur
Hospices civils de Lyon, Inserm UMR 590, Lyon, France
  • Mots-clés : diagnostic moléculaire, classifications pronostiques, thérapeutiques ciblées
  • DOI : 10.1684/bdc.2008.0718
  • Page(s) : 959-62
  • Année de parution : 2008

Les hémopathies malignes, bien qu’étant des affections relativement peu fréquentes, ont bénéficié d’avancées majeures, tant en termes de diagnostic que d’identification de facteurs pronostiques ou de progrès thérapeutiques. La combinaison d’approches morphologiques, cytogénétiques, immunologiques et moléculaires a permis l’identification d’entités pathologiques cohérentes ainsi que de sous-groupes pronostiques de patients. Les thérapeutiques ciblées, tant les anticorps monoclonaux que les inhibiteurs de kinases, ont démontré leur efficacité dans ce groupe de patients et ont ensuite vu leurs applications se généraliser aux patients atteints de tumeurs solides. Les efforts actuels portent notamment sur la prise en compte des caractéristiques individuelles et particulièrement génétiques des patients, dans le but de réduire la toxicité des thérapeutiques tout en augmentant la qualité et la durée de la réponse au traitement.