John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

p53 mutantes et résistance à la chimiothérapie : un coup dans le dos de p73 ? Volume 90, numéro 5, Mai 2003

Auteur
  • Mots-clés : p53, chimiothérapie.
  • Page(s) : 383-6
  • Année de parution : 2003

Le gène p53 fait partie d’une famille multigénique comprenant, outre p53, les gènes p63 et p73. L’implication de p63 et p73 dans les processus néoplasiques était élusive car aucune altération génétique ou épigénétique n’avait pu être caractérisée. Il apparaît maintenant clairement que p73 est un composant important de la réponse cellulaire à l’apoptose induite par une variété de drogues utilisées en thérapie anticancéreuse. De plus, la découverte qu’une catégorie particulière de p53 mutantes est capable d’interagir spécifiquement avec p73 et d’inhiber son activité anti-apoptotique suggère que l’étude de cette voie de signalisation est essentielle pour comprendre l’hétérogénéité de la résistance tumorale à la chimiothérapie.