John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Nouveaux taxanes et dérivés d'épothilone en cours d'études cliniques Volume 89, numéro 4, Avril 2002

Auteur
Société française du cancer, 6, rue Louis-Thuillier, 75005 Paris.
  • Mots-clés : taxanes, épothilones, études cliniques de phase I.
  • Page(s) : 343-50
  • Année de parution : 2002

Cette brève revue décrit les propriétés expérimentales et cliniques des nouveaux taxanes et des épothilones en cours d'évaluation clinique. Six taxanes de seconde génération sont actuellement étudiés : les BMS 184476, BMS 188797, BMS 275183, IDN 5109/BAY 598862, RPR 109881A et RPR 116258. Tous ces produits se caractérisent par une moindre reconnaissance par la Pgp-170 codée par le gène MDR1, ce qui leur confère plusieurs propriétés innovatrices : activité in vitro et in vivo sur des lignées tumorales et des tumeurs résistantes présentant le phénotype MDR1, activité par voie orale. L'identification d'autres familles de molécules ayant le même mécanisme d'action pharmacologique que les taxanes s'est mise en place sitôt connus les premiers résultats cliniques positifs du Taxol® et du Taxotère®. Seule la découverte des épothilones a conduit pour le moment à un développement pharmaceutique avec deux molécules : l'EPO 906 (épothilone B d'origine naturelle) et le BMS 247550. Les premiers résultats cliniques de phase I de ces deux groupes de produits montrent qu'ils peuvent être administrés chez des malades et que la toxicité la plus fréquente est la neutropénie fébrile. De nombreuses réponses tumorales ont été notées.