John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Mucite radio-induite des voies aérodigestives : prévention et prise en charge Recommandations du groupe Mucites MASCC/ISOO* Volume 93, numéro 2, Février 2006

Auteurs
Centre Antoine-Lacassagne, Département de radiothérapie, 33, avenue de Valombrose, 06189 Nice Cedex 2, Radiotherapy Center, Alexandrie 21521, Égypte
  • Mots-clés : mucite radio-induite, prévention, traitement, radiothérapie conformationnelle, laser de basse énergie (LLLT)
  • Page(s) : 201-11
  • Année de parution : 2006

La mucite aiguë induite par la radiothérapie ou la radiochimiothérapie est un problème majeur dépassant le seul cadre du confort du patient. Il s’agit d’un des principaux facteurs limitants de ces modalités thérapeutiques efficaces dans de nombreux cancers, notamment les tumeurs des voies aérodigestives supérieures et du tube digestif. Avec le développement actuel des associations thérapeutiques combinées à fortes doses, protocoles efficaces et entraînant peu de séquelles à long terme, mais sources de réactions précoces relativement importantes, la prise en charge préventive et thérapeutique de la mucite aiguë fait partie intégrante pour nous de l’arsenal des soins complémentaires dits « d’optimisation thérapeutique », à côté de la renutrition et de la prise en charge de la douleur. Nous faisons le point sur l’état actuel des connaissances concernant l’effet des différents agents médicamenteux et physiques testés dans la prise en charge de la mucite radio-induite, en résumant les recommandations du groupe Mucites MASCC/ISOO. Les techniques modernes d’irradiation (caches focalisés) et l’avènement de la radiothérapie conformationnelle avec ou sans modulation d’intensité sont en particulier des éléments techniques majeurs dans la prévention de la mucite. Enfin, l’efficacité du laser de basse énergie hélium/néon est évoquée (essais cliniques multicentriques randomisés de phase III, travaux biologiques et moléculaires...).