John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Médecine, éthique et argent Volume 90, numéro 11, Novembre 2003

Auteurs
* Institut Bergonié, 229, cours de l‘Argonne, 33076 Bordeaux Cedex
  • Mots-clés : éthique, équité, autonomie, bienveillance‐bienfaisance, argent
  • Page(s) : 1024-6
  • Année de parution : 2003

Depuis la fin du Moyen Àge, les médecins sont rétribués pour les soins qu‘ils dispensent, dans des conditions variables. Ces conditions doivent respecter les principes éthiques d‘équité, d‘autonomie et de bienveillance‐bienfaisance. L‘équité veut que chacun soit traité selon ses besoins et non selon ses moyens, les moyens nécessaires étant accordés par les praticiens ou apportés par la société. L‘autonomie fait que le médecin doit disposer de l‘indépendance nécessaire pour qu‘aucun intérêt ‐‐ y compris son intérêt matériel ‐‐ ne passe avant celui des malades. La bienveillance‐bienfaisance impose une obligation de moyens, concordants avec « les connaissances médicales avérées », l‘obligation de résultats étant exclue. ▴