John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Leucémie myéloïde chronique : actualités biologiques et thérapeutiques Volume 92, numéro 1, Janvier 2005

Auteur
Departement of Medicine, Division of Hematology and Translational Research Laboratory in Cell Therapy, 39 rue Camille Desmoulins 94805 Villejuif Cedex France
  • Mots-clés : leucémie myéloïde chronique, Bcr-Abl, imatinib mésylate, tyrosine kinase, thérapie ciblée
  • Page(s) : 75-82
  • Année de parution : 2005

L’imatinib mésylate a représenté une avancée majeure dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique (LMC), entraînant un changement radical des stratégies thérapeutiques dans cette affection. Cet inhibiteur de l’activité tyrosine kinase de la protéine de fusion Bcr-Abl a montré une efficacité majeure chez les patients réfractaires à l’association interféron-aracytine classique et il est devenu le traitement de première ligne chez la majorité des patients. Cependant, le potentiel curatif de l’imatinib est actuellement indéterminé en raison du recul faible et du développement de résistances liées essentiellement à la présence de mutations de la région kinase du gène de fusion Bcr-Abl. Les stratégies thérapeutiques actuelles visent donc d’une part à comprendre la cinétique de survenue de ces mutations et d’autre part à développer des stratégies nouvelles préventives ou curatives par utilisation de plusieurs molécules de manière à déterminer la faisabilité à long terme d’une thérapie ciblée curative de la LMC.