John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Les thérapeutiques ciblées du cancer : not lost in translation Volume 93, numéro 8, Août 2006

Auteur
Hôpital Edouard-Herriot, Oncologie médicale, Pavillon E, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon Cedex

Le terme « thérapeutique ciblée » désigne des thérapeutiques dirigées contre des cibles moléculaires présentes et supposées jouer un rôle dans la transformation néoplasique de la cellule cancéreuse ciblée. Les thérapeutiques ciblées peuvent être classées en plusieurs catégories : 1) les thérapeutiques ciblées sur des anomalies moléculaires causales, directement responsable de la transformation néoplasique, par exemple, l’imatinib pour les leucémies myéloïdes chroniques. Ces thérapeutiques donnent en général un taux de réponse élevé en monothérapie. 2) Les thérapeutiques ciblées sur des anomalies moléculaires plus tardives, qui contribuent à la progression tumorale, mais qui ne constituent pas l’étape initiale de la transformation, par exemple, le trastuzumab pour l’adénocarcinome du sein avec amplification de HER2. Ces thérapeutiques donnent des taux de réponse limités en monothérapie, mais ont une activité antitumorale additive avec la chimiothérapie dans les modèles actuellement disponibles. Dans les tumeurs solides, les thérapeutiques ciblées, lorsqu’elles sont évaluées sur des cibles moléculaires qui ne jouent pas un rôle direct dans la transformation, n’ont en général pas ou très peu d’activité antitumorale en clinique.