John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Les progrès dans le traitement des cancers de la thyroïde à l’ère des thérapies ciblées moléculaires Volume 96, numéro 1, janvier 2009

Auteurs
Département de médecine, faculté de médecine Paris-Sud, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France, Département de médecine nucléaire et d’endocrinologie oncologique, faculté de médecine Paris-Sud, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France
  • Mots-clés : thérapies ciblées, anti-angiogéniques, cancer de la thyroïde, cancer médullaire de la thyroïde, inhibiteurs tyrosines-kinases, biologie moléculaire
  • DOI : 10.1684/bdc.2008.0798
  • Page(s) : 95-101
  • Année de parution : 2009

Pendant les 15 dernières années, nous avons observé des progrès importants dans la compréhension de la biologie moléculaire des cancers de la thyroïde. Ces connaissances ont permis le développement de nouvelles approches thérapeutiques chez les patients iodorésistants. Malgré les avancées récentes, la prise en charge de ces patients reste complexe, en raison de l’étendue du spectre de la présentation clinique de ce cancer, des disparités entre les histoires naturelles et le manque de données à partir d’essais randomisés. Mais il y a des raisons d’être optimiste avec l’avènement des thérapies ciblées. Les inhibiteurs de l’angiogenèse (sorafenib, motesanib, axitinib et vandetanib) sont intéressants dans les cancers différenciés de la thyroïde. Le vandetanib, un inhibiteur de RET et de VEGFR, a montré une activité encourageante dans les cancers médullaires de la thyroïde. Les résultats préliminaires de ces études sont discutés dans cette revue.