John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le facteur en trèfle 1 (pS2/TFF1), un peptide aux multiples facettes Volume 92, numéro 9, Septembre 2005

Auteurs
Centre de lutte contre le cancer Paul Strauss, 3, rue de la Porte de l’Hôpital, 67085 Strasbourg Cedex. Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg Cedex, Institut de génétique et biologie moléculaire et cellulaire, 1, rue Laurent Fries, BP 10142, 67404 Illkirch Cedex
  • Mots-clés : TFF1, pS2, cancer, maladie digestive, gène suppresseur de tumeur, peptide en trèfle
  • Page(s) : 773-81
  • Année de parution : 2005

Les peptides en trèfle (trefoil factors ou TFF) sont au nombre de trois : TFF1 encore appelé pS2, TFF2 ou spasmolytic peptide (SP) et TFF3 ou intestinal trefoil factor (ITF). Ce sont des peptides exprimés et sécrétés par les cellules à mucus des épithélia agissant en conditions physiologiques comme des gardiens de l’intégrité des muqueuses, en particulier digestives. Lors des agressions bactériennes, virales ou médicamenteuses ainsi que dans certaines pathologies inflammatoires ou ulcéreuses, ils jouent un rôle clé dans la restitution et la régénération des muqueuses. À côté de ces fonctions qu’il partage avec les deux autres TFF, pS2/TFF1 présente des fonctions particulières ; il joue notamment un rôle de suppresseur de tumeurs gastriques. Enfin, sa surexpression dans différents cancers a été largement rapportée (sein, côlon, prostate, pancréas, thyroïde, poumon…). Dans le cas des cancers mammaires, elle constitue un facteur de bon pronostic. De plus, pS2/TFF1 est un marqueur prédictif de la réponse aux hormonothérapies anti-estrogéniques.