John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le coût de la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité dans les cancers ORL : l’étude STIC 2002 Volume 93, numéro 10, Octobre 2006

Auteurs
Institut Gustave-Roussy, Direction des études économiques, 39 rue Camille-Desmoulin, 94805 Villejuif, Centre Antoine-Lacassagne, Service de radiothérapie, Nice, CHU Lyon-Sud- Pierre-Bénite, Service de radiothérapie, Lyon, Centre du Val d’Aurelle, Service de radiothérapie, Montpellier, Institut Curie, Service de radiothérapie, Paris, Institut Gustave-Roussy, Service de radiothérapie, Villejuif, Institut Gustave-Roussy, Service de physique, Villejuif, Institut Bergonié, Service de radiothérapie, Bordeaux, Centre René Huguenin, Service de radiothérapie, Saint-Cloud, Centre Claudius-Regaud, Service de radiothérapie, Toulouse, Institut Paoli-Calmettes, Service de physique, Marseille
  • Mots-clés : radiothérapie avec modulation d’intensité, cancer ORL, coût, tarification à l’activité
  • DOI : 10.1684/bdc.2006.0034
  • Page(s) : 1026-32
  • Année de parution : 2006

Le but de l’étude était d’évaluer le coût complet d’un traitement par radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) dans les cancers ORL et de le comparer à la rémunération attribuée aux établissements hospitaliers publics dans le cadre de la tarification à l’activité (T2A). En moyenne, la préparation d’un traitement a nécessité 20 heures de travail pour le physicien et 6 heures pour l’oncologue radiothérapeute. L’étape d’irradiation représentait en moyenne 29 heures de travail pour les manipulateurs, 8 heures pour le physicien et 3 heures pour l’oncologue radiothérapeute. Le coût complet d’un traitement était estimé en moyenne à 10 916 € : 2 773 € pour la préparation et 8 143 € pour les séances d’irradiation. Une forte variabilité des coûts de traitement a été observée. Elle s’expliquait en partie par des effets d’apprentissage. La rémunération d’une RCMI en appliquant la T2A était inférieure au coût du traitement pour 70 % des patients et s’élevait en moyenne à 6 987 €. L’écart entre le coût et la rémunération diminue à mesure que les équipes acquièrent de l’expérience ; néanmoins, un soutien financier aux établissements qui développent cette technique est nécessaire.