John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

La perfusion pelvienne sous circulation extracorporelle dans les tumeurs pelviennes localement évoluées Volume 96, numéro 1, janvier 2009

Auteurs
Département de chirurgie, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, Département d’anesthésie, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, Département de radiologie interventionnelle, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif
  • Mots-clés : chimiothérapie locorégionale, perfusion pelvienne, TNF-α, chirurgie
  • DOI : 10.1684/bdc.2009.0803
  • Page(s) : 103-9
  • Année de parution : 2009

La perfusion isolée pelvienne sous circulation extracorporelle est une technique qui permet d’obtenir des concentrations élevées de médicaments dans la cavité pelvienne. Cette technique s’est améliorée dans le temps, avec notamment l’adjonction d’une combinaison anti-G au-dessus de la bifurcation iliaque et les abords vasculaires percutanés. C’est une approche potentiellement intéressante chez des patients présentant des récidives localement évoluées de carcinomes d’origine gynécologique ou digestive, en territoire souvent irradié. Le TNF-α (facteur de nécrose tumorale), en association à du melphalan, semble apporter des taux de réponse comparables à ceux déjà obtenus dans les perfusions de membres. Une étude randomisée va débuter prochainement qui comparera la perfusion pelvienne avec de faibles doses de TNF-α à l’approche standard.