John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Implication de la FAK, de la PI3-K et des PKC dans l'adhésion induite par la dépolymérisation des microtubules Volume 89, numéro 2, Février 2002

Auteurs
Laboratoire de biochimie cellulaire, CNRS UMR 6032, Faculté de Pharmacie, 27, bd Jean-Moulin, 13385 Marseille Cedex 5.
  • Mots-clés : vinorelbine, nocodazole, adhésion, intégrines, cytosquelette, signalisation intracellulaire.
  • Page(s) : 227-33
  • Année de parution : 2002

Nous avons précédemment établi que la dépolymérisation des microtubules entraîne une augmentation de l'adhésion des cellules d'adénocarcinome colique humain. Dans cette étude, nous montrons que cet effet sur l'adhésion est totalement bloqué par des inhibiteurs spécifiques des tyrosine-kinases, de la PI3-K et des PKC. La dépolymérisation des microtubules s'accompagne d'une augmentation importante de la phosphorylation sur les tyrosines de la FAK et de la paxilline, ainsi que d'une redistribution subcellulaire des PKCgamma, delta et epsilon. On observe également des modifications importantes au niveau du cytosquelette actinique conduisant à un étalement réduit des cellules. La dépolymérisation des microtubules semble donc se traduire par l'activation de diverses kinases intracellulaires, aboutissant ainsi à un remodelage du cytosquelette actinique et à une augmentation de l'adhésion intégrine-dépendante. Il reste à déterminer si cette adhésion accrue résulte d'événements intracellulaires aboutissant à la modulation de l'affinité des intégrines ou bien de leur avidité.