John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Impact pronostique du volume tumoral et du statut ganglionnaire dans les cancers du col de l’utérus de stades intermédiaires T1b1 à T2b Volume 96, numéro 6, juin 2009

Auteurs
Département de chirurgie, centre régional de lutte contre le cancer, Institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France, Département de radiothérapie, Institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France, Département de radiologie, Institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France, Département de biostatistiques, Institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France, Département d’oncologie médicale, Institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France

ObjectifÉvaluer l’incidence pronostique du volume tumoral et du statut ganglionnaire pelvien dans les cancers du col de l’utérus de stades intermédiaires T1b1 à T2b.Patientes et méthodesAnalyse multivariée chez 219 patientes d’âge médian de 48 ans, porteuses d’un cancer cervical de stades T1b1 supérieur à 2 cm à T2b, traitées à 91 % par radio- ± chimiothérapie première. Toutes ont eu une lymphadénectomie pelvienne percœlioscopique préthérapeutique, et 166 patientes ont eu l’appréciation du volume tumoral par IRM. Les caractéristiques personnelles et tumorales étaient considérées.RésultatsLes facteurs pronostiques significatifs en univarié étaient le score ASA, le stade T2b, le diamètre tumoral, l’atteinte du corps utérin, l’atteinte ganglionnaire radiologique (le N1) et histologique (le N+) et le N+ bilatéral. Le volume tumoral n’était pas significatif. En analyse multivariée, le stade T2b (risque relatif [RR] = 2,5 ; p = 0,003), le N+ (RR = 3 ; p = 0,003) et le N+ bilatéral (RR = 6,1 ; p < 0,0001) étaient des facteurs pronostiques indépendants. Quatre groupes pronostiques définis par la présence de zéro à trois facteurs pronostiques ont eu des survies s’amenuisant de 97 à 27 % (p < 0,0001).ConclusionLes facteurs pronostiques essentiels des cancers cervicaux de stades intermédiaires sont le stade T2b et le statut ganglionnaire, mais pas le volume tumoral. Le statut ganglionnaire devrait être déterminé avant leur traitement.