John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Guéri d'un cancer bronchique Volume 89, numéro 4, Avril 2002

Auteurs
Service de pneumologie, Hôpital Jean-Minjoz, boulevard Fleming, 25030 Besançon Cedex.
  • Mots-clés : cancer du poumon, guérison, chirurgie, séquelles, complications tardives, réinsertion, qualité de vie.
  • Page(s) : 351-6
  • Année de parution : 2002

Les cancers bronchiques ont un pronostic, certes redoutable, mais chaque année plusieurs milliers de malades sont confrontés à la possibilité de guérison. Seul le temps qui passe sans récidive permettra, à terme, d'affirmer la réalité de cette guérison. Les séquelles engendrées par les différents traitements, souvent associés en combinaisons complexes, sont potentiellement nombreuses mais affectent les malades de manière variable. Chez les patients guéris, l'invalidité respiratoire liée à la pneumonectomie est la plus fréquente, gênant souvent la reprise d'un métier de force. Les séquelles tardives de la radiothérapie ont été peu étudiées. Elles affecteraient surtout les fonctions cardiaques et, à un moindre degré, respiratoires. Les séquelles tardives de la chimiothérapie pourraient augmenter de fréquence au fur et à mesure que se généralise la pratique de la chimiothérapie néoadjuvante avant chirurgie et avant radiothérapie.