John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Exérèse chirurgicale de métastases pulmonaires de cancer du sein : à propos de 40 patientes Volume 85, numéro 9, Septembre 1998

Auteurs
  • Mots-clés : cancer du sein, métastases pulmonaires, chirurgie.
  • Page(s) : 799-802
  • Année de parution : 1998

Entre 1987 et 1995, 52 patientes ayant un antécédent de cancer du sein, traitées par la même équipe médico-chirurgicale, ont bénéficié d’une exérèse de nodule(s) pulmonaire(s). Quarante d'entre elles ont été retenues comme métastatiques. A 5 ans, la survie globale est de 54 ± 8 % et la survie sans récidive de 30 ± 8 %. La médiane de survie (70 mois) est supérieure à celle des 57 autres patientes porteuses de métastases pulmonaires isolées traitées, durant la même période et dans le même centre, uniquement par chimio-hormonothérapie (22 mois). Vingt-six patientes ont bénéficié d’une exérèse radicale avec un intervalle libre sans récidive plus long comparativement aux exérèses atypiques type wedge (42 versus 27 mois, p = 0,03), mais sans différence significative en termes de survie globale (71 versus 41 mois, p = 0,07). Notre attitude est, en cas de nodule unique, de proposer une chirurgie première de type radical compte tenu des difficultés diagnostiques avec un carcinome broncho-pulmonaire primitif. En cas de nodules multiples, le traitement médical premier par chimiothérapie ou hormonothérapie permet de juger de la réponse au traitement et de sélectionner les patientes pouvant bénéficier d’une résection chirurgicale de lésions résiduelles.