John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

Évaluation économique du trastuzumab en traitement adjuvant du cancer du sein précoce surexprimant HER2 Volume 94, numéro 7, Juillet-Août 2007

Résumé : Le trastuzumab (Herceptin ®), un anticorps monoclonal humanisé recombinant, a reçu en 2006 une autorisation de mise sur le marché dans le traitement adjuvant du cancer du sein précoce surexprimant HER2. Un modèle de projection multi-états a été construit pour simuler l’évolution d’une cohorte fictive de femmes atteintes d’un cancer du sein précoce en termes de survenue de récidives locorégionales, de métastases et de décès. Les probabilités de transition entre états sont estimées à partir de l’essai clinique Hera. Les coûts unitaires sont estimés à partir des dossiers patients du centre Georges-François Leclerc (Dijon). La survie moyenne des patientes traitées par trastuzumab a été calculée par le modèle à 20,08 années versus 16,23 dans le groupe observation (bénéfice de survie : 3,85 années). Pour une cohorte de 1 000 patientes traitées un an par trastuzumab et suivies pendant 10 ans, 49,7 récurrences locorégionales 179,5 métastases et 133,4 décès seraient évités. Le coût supplémentaire actualisé (3 %) du traitement par trastuzumab sur la vie entière est de 27 594 € par patiente et le bénéfice actualisé de survie est de 2,27 années. Conformément aux techniques d’évaluation médicoéconomique, ce traitement peut être considéré comme coût/efficace dans le contexte du système de santé français (ratio coût/efficacité de 12 148 € par année de vie gagnée).

Illustrations

Ouvrir l'onglet