John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Évaluation économique du Caelyx ® comparé au topotécan dans le traitement du cancer de l‘ovaire à un stade avancé Volume 90, numéro 11, Novembre 2003

Auteurs
Service d‘oncologie, Hôtel‐Dieu AP‐HP, Service de santé publique, Hôpital Henri‐Mondor, 51 avenue du Maréchal‐de‐Lattre‐de‐Tassigny, 94010 Créteil.
  • Mots-clés : Caelyx ®, topotécan, coût
  • Page(s) : 983-8
  • Année de parution : 2003

Le cancer de l‘ovaire représente la cause la plus fréquente de décès par cancer gynécologique en Europe et aux États‐Unis. Un essai de phase III randomisé ouvert a comparé un traitement de seconde ligne par Caelyx ® au topotécan chez les patientes présentant un cancer de l‘ovaire après échec d‘une chimiothérapie de première ligne à base de sels de platine : 474 patientes ont été incluses. Le critère de jugement principal était la survie sans progression ; les critères secondaires étaient la survie globale, le temps jusqu‘à la réponse et la tolérance. Il n‘y avait pas de différence significative sur l‘ensemble de la population entre Caelyx ® et topotécan sur les critères de jugement principaux et secondaires, mais il existait un bénéfice significatif en termes de qualité de vie pour Caelyx ® dans le sous‐groupe des patients sensibles au platine. Les coûts ont été estimés du point de vue de l‘hôpital, pour la durée de l‘étude clinique (12 semaines). La fréquence des événements indésirables a été recueillie dans le cahier d‘observations, les modalités de prise en charge des événements indésirables ont été estimées pour chaque type et chaque grade d‘événement. Les coûts totaux estimés comprennent ceux du médicament, de son administration et de la prise en charge des effets secondaires. Les événements indésirables valorisés dans l‘analyse économique étaient : stomatite\pharyngite, syndrome pied‐main, nausées\vomissements, diarrhée, anémie, neutropénie, thrombopénie, sepsis, fièvre. Les médicaments et les produits sanguins ont été valorisés à partir du prix d‘achat par l‘hôpital, les coûts des examens complémentaires et de l‘hospitalisation ont été estimés à partir des données de la comptabilité analytique de l‘AP‐HP. Le coût par patient du traitement médicamenteux était de 8 735 € pour Caelyx ® et 6 196 € pour topotécan, le coût des événements indésirables de 528 et 3 632 € pour Caelyx ® et topotécan respectivement, en raison de la fréquence élevée des événements secondaires chez les patients traités par topotécan. Le coût total était de 9 279 et 9 938 € par patient pour Caelyx ® et topotécan respectivement. Caelyx ® est l‘option la moins coûteuse pour le traitement de seconde ligne des cancers ovariens avancés. La réduction du nombre d‘événements indésirables compense le surcoût initial du médicament. Il permet également d‘obtenir une meilleure qualité de vie. En France toutefois, le mode actuel de financement des hôpitaux crée des incitations négatives à l‘utilisation d‘une chimiothérapie chère dont le bénéfice se manifeste par la réduction secondaire des hospitalisations. Des solutions à ce problème pourraient être apportées par le développement des réseaux en oncologie. ▴