John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Epidémiologie et coûts du cancer du poumon en France Volume 88, numéro 8, Août 2001

Auteurs
Cemka, 43 boulevard Maréchal-Joffre, 92340 Bourg-la-Reine.
  • Mots-clés : cancer du poumon, épidémiologie, incidence, mortalité, survie, coûts.
  • Page(s) : 753-8
  • Année de parution : 2001

En France, 21 850 cancers bronchopulmonaires ont été diagnostiqués en 1995. Ce chiffre correspond à un taux d'incidence standardisé sur la population européenne de 66,5 cas pour 100 000 chez les hommes et de 8,9 cas pour 100 000 chez les femmes. L'incidence augmente avec l'âge, avec un pic entre 70 et 74 ans chez les hommes et entre 75 et 79 ans chez les femmes. Elle varie également selon les régions, les taux les plus élevés étant observés dans l'Est de la France. Les cancers non à petites cellules représentent 80 % de l'ensemble des cancers du poumon. Du fait des modifications des comportements tabagiques, entre 1985 et 1995, les taux d'incidence ont augmenté de 56 % chez les femmes contre 5 % chez les hommes dans les classes d'âge inférieur à 65 ans. Ces chiffres situent la France dans la moyenne européenne. En 1995, les cancers bronchiques ont été la cause, en France, de 23 900 décès environ (taux standardisé à l'Europe de 36,6 pour 100 000) dont 85 % ont concerné des hommes. Le pronostic des cancers du poumon est particulièrement mauvais et ne s'est guère amélioré depuis plus de 20 ans. Tous types et stades confondus, 58 % des patients atteints décèdent au cours de la première année et 82 % au cours des 3 années suivant le diagnostic. Le taux de survie des cancers non à petites cellules apparaît relativement meilleur que celui des cancers à petites cellules. Très peu d'études économiques sur le cancer du poumon ont été réalisées à ce jour en France. Les données de coûts de la maladie disponibles sont principalement issues des travaux publiés au Canada, aux Pays-Bas et en Australie. Il s'agit alors soit d'études purement descriptives, soit de modèles basés sur des schémas types de prise en charge.