John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Choix et révélation des préférences, vers le partage de la décision thérapeutique en cancérologie : de la théorie économique à la pratique médicale Volume 85, numéro 2, Février 1998

Auteurs
  • Mots-clés : partage de la décision, choix, révélation des préférences, cancérologie.
  • Page(s) : 173-9
  • Année de parution : 1998

Aujourd’hui, alors qu’il est souvent difficile de démontrer la supériorité d’une nouvelle molécule ou d’une stratégie thérapeutique en termes d’efficacité stricte sur la maladie, que l’incitation est forte à fournir des arguments complémentaires d’évaluation, nous assistons à l’émergence d’un concept nouveau : le partage de la décision thérapeutique. L’application de ce concept, véritable remise en cause du modèle paternaliste, est-elle adaptée à tous les cas de figure ? Quels sont les différents niveaux de participation envisageables ? Existe-t-il une méthode favorisant cette participation ? Cette participation à la décision – directe (choix des patients entre les options de traitement) ou indirecte (intégration des préférences révélées au processus de décision) – si elle veut être efficace, doit être entourée de précautions : définir ses limites d’application, se prémunir des manipulations. Il faudra considérer les difficultés de transmission de l’information et établir des méthodes de révélation des préférences. Certaines techniques, time trade off, standard gamble ou willingness to pay, s’appuyant sur la théorie économique de l’utilité espérée, permettent d’aider à révéler les préférences des patients et à structurer le choix thérapeutique. Des études appliquées de révélation des préférences permettront de mettre en lumière la complexité des arbitrages entre les différents éléments de choix thérapeutique qui peuvent entrer en ligne de compte dans l’acceptabilité du traitement par les patients.