John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Chimiohyperthermie intrapéritonéale : évaluation, prévention et gestion des risques professionnels au bloc opératoire Volume 96, numéro 10, octobre 2009

Auteurs
IBODE, bloc opératoire, Département d’oncologie médicale, Service de santé au travail, Chargée de la prévention des risques professionnels, Pharmacologie clinique et expérimentale des médicaments anticancéreux EA 3035, Département de chirurgie cancérologique Institut Claudius-Regaud, centre de recherche et de lutte contre le cancer, 20-24, rue du Pont-Saint-Pierre, 31052 Toulouse, France
  • Mots-clés : carcinose, risques professionnels, chimiothérapie intrapéritonéale, CHIP
  • DOI : 10.1684/bdc.2009.0927
  • Page(s) : 971-7
  • Année de parution : 2009

Le développement dans une équipe d’un projet de traitement des carcinoses péritonéales associant des résections péritonéales étendues, des techniques de destruction et d’une technique de chimiohyperthermie intrapéritonéale représente une source d’angoisse pour le personnel. En effet, de nouveaux risques professionnels existent : risques de contamination par le cytotoxique, risques environnementaux (fumées, aérosolisation de la chimiothérapie). L’évaluation des risques d’exposition du personnel est une étape indispensable afin de prévenir, de gérer tout incident/accident, mais aussi de pouvoir informer le personnel. Une étroite collaboration avec les équipes d’hygiène, de soins et le service de santé au travail est nécessaire pour mener à bien ce travail.