John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Association de radiothérapie et de chimiothérapie/thérapeutiques ciblées dans les cancers gynécologiques Volume 96, numéro 3, mars 2009

Auteurs
Université François-Rabelais, centre régional universitaire de cancérologie Henry-S.-Kaplan, CHU de Tours, hôpital Bretonneau, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France, Institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France
  • Mots-clés : radiothérapie, chimiothérapie concomitante, cancers gynécologiques
  • DOI : 10.1684/bdc.2009.0833
  • Page(s) : 271-83
  • Année de parution : 2009

Le traitement des cancers gynécologiques repose essentiellement sur la chirurgie et la radiothérapie. La radiochimiothérapie ne s’est réellement imposée comme un standard que dans la prise en charge des cancers localement avancés du col utérin. Son intérêt a été suggéré lors du traitement des cancers localement avancés de la vulve ou pour améliorer le pronostic des cancers agressifs de l’endomètre. La modulation pharmacologique des radiations ionisantes suscite un regain d’intérêt, particulièrement dans la prise en charge des cancers du col utérin, grâce à l’impact significatif en termes de contrôle local et de survie globale de la chimio-radiothérapie concomitante. Nous ne disposons encore d’aucun résultat permettant de mesurer l’impact clinique de ces thérapeutiques ciblées.