John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Angiogenèse et maladies hématologiques Volume 94, supplément 5, numéro spécial, juillet 2007

Auteurs
Service d’angio-hématologie, Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris
  • Mots-clés : angiogenèse, maladie hématologique
  • DOI : 10.1684/bdc.2007.0392
  • Page(s) : 241-6
  • Année de parution : 2007

L’angiogenèse est définie comme la création de nouveaux vaisseaux capillaires à partir de vaisseaux préexistants. Le rôle de ce processus est reconnu comme important dans les tumeurs solides et ce n’est que récemment que les mêmes phénomènes ont été décrits dans les pathologies malignes hématologiques. L’expression des peptides angiogéniques comme le vascular endothelial growth factor (VEGF) et le basic fibroblast growth factor (bFGF) est corrélée avec la présentation clinique, surtout dans les leucémies et les lymphomes non hodgkiniens B à grandes cellules. Les taux sériques de ces peptides sont corrélés avec une diminution de la survie globale. La densité en microvaisseaux dans le myélome multiple est un marqueur indépendant de survie. Tous ces résultats ont encouragé le développement de nouveaux médicaments comme le bevacizumab (anticorps anti-VEGF) ou des inhibiteurs des tyrosine kinases liées au VEGF. Les premiers résultats sont encourageants en phase I. La problématique pour les années futures sera de combiner les traitements classiques avec ces nouvelles molécules pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans le traitement des pathologies malignes hématologiques.