John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Actualités dans les sarcomes des tissus mous Volume 89, numéro 1, Janvier 2002

Auteurs
Institut Bergonié, Centre régional de lutte contre le cancer, 229, cours de l'Argonne, 33076 Bordeaux Cedex.

Le diagnostic des sarcomes des tissus mous de l'adulte a progressé par une contribution de plus en plus importante de l'immunohistochimie et de la biologie cellulaire avec, comme conséquence notable, à côté de la description d'entités nouvelles, le démembrement des histiocytofibromes malins. Sur le plan pronostique, la nouvelle classification proposée de l'UICC s'avère effectivement plus discriminante dans l'établissement de groupes pronostiques ; en revanche, l'apport des nouveaux marqueurs biologiques ou génétiques dans la prévision du risque évolutif reste à définir. Le traitement des sarcomes des tissus mous a bénéficié de plusieurs avancées importantes, avec le développement du TNF, de l'hyperthermie et du melphalan sur membres isolés et perfusés, et l'arrivée de nouveaux médicaments cytostatiques novateurs, comme l'ectéinascidine (ET743) et surtout l'anti-tyrosine kinase STI571 (Glivec®), dont l'activité s'est avérée remarquable sur les tumeurs stromales digestives. Cette dernière molécule laisse espérer qu'une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires fondamentaux consécutifs aux modifications géniques, caractéristiques des sarcomes, pourra conduire, comme dans le cas des tumeurs stromales digestives, à un traitement ciblé et spécifique.