John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Caractérisation fonctionnelle de mutants CFTR naturels : intérêt pour la mucoviscidose Volume 64, numéro 5, Septembre 2006

Auteur
Laboratoire de génétique moléculaire, Institut universitaire de recherche clinique, Montpellier

Le gène CFTR (cystic fibrosis transmembrane conductance regulator) code pour une protéine dont la fonction principale est celle d’un canal à chlorures régulant le transport de chlore et de sodium dans les cellules épihéliales exocrines. Ses mutations perte de fonction sont responsables de la mucoviscidose. Les avancées technologiques réalisées ces dernières années en matière d’analyse de l’ADN ont permis une meilleure connaissance du spectre mutationnel de la mucoviscidose. La caractérisation fonctionnelle de certains mutants CFTR identifiés chez les patients a conduit à une classification des mutations en fonction des mécanismes moléculaires à l’origine du dysfonctionnement de la protéine CFTR. Cet article rapporte les stratégies qui sont actuellement disponibles pour évaluer les conséquences délétères d’un mutant CFTR naturel. Un certain nombre d’outils in silico et d’approches moléculaires sont présentés. La connaissance précise des mutations CFTR causales ou non causales de la maladie présente un intérêt évident pour le diagnostic clinique et la recherche. Une meilleure compréhension des défauts moléculaires associés aux différentes mutations CFTR devrait servir de base au développement de nouveaux composés pharmaceutiques destinés à corriger les anomalies de la transcription ou améliorer l’adressage de la protéine. À titre d’exemple, l’analyse fonctionnelle de la première variation de séquence identifiée dans le promoteur CFTR minimal a permis d’aborder d’une manière originale la régulation de l’expression du gène CFTR.