John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

Les mémoires d’un oublieux : le point de vue d’un amnésique Volume 9, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2017

Figure 1

Détection des auto-anticorps dans le LCR du patient par immunofluorescence et imagerie cérébrale par résonance magnétique.

A, B) Immunoréactivité du LCR sur coupes de cerveau de rat révélant la présence d’anticorps se fixant aux neurones granulaires du gyrus denté et pyramidaux de la corne d’Ammon (CA) de l’hippocampe au niveau de sa portion CA3 et CA2. Agrandissement ×200 ; C, D) IRM séquence FLAIR en coupe axiale (C) et T1 en coupe coronale (D) montrant une atrophie bi-hippocampique et amygdalienne marquée, prédominant à droite (flèches).

Figure 2

Modèle d’organisation de la mémoire humaine, schéma emprunté à Eustache et Desgranges [15].