John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Les nanovirus, petits virus de plantes : similitudes et différences avec les géminivirus Volume 11, numéro 1, Janvier-Février 2007

Auteurs
Institut des Sciences du végétal, CNRS, 91198 Gif-sur-Yvette

La famille des Nanoviridae est divisée en deux genres, les Nanovirus (qui infectent des plantes légumineuses) et les Babuvirus (qui infectent les bananiers). L’information génétique des nanovirus est répartie sur plusieurs molécules d’ADN circulaire simple brin de 1000 nucléotides environ. Ces molécules sont encapsidées individuellement dans une particule icosaédrique et codent chacune pour une seule protéine. Les nanovirus se répliquent dans le noyau des cellules infectées selon un mécanisme de cercle roulant initié par la protéine virale Rep. Ils comportent plusieurs molécules codant pour des protéines Rep hétérologues. Toutes les Rep d’un nanovirus donné sont fonctionnelles et chacune initie la réplication de l’ADN par lequel elle est codée (autoréplication). Mais parmi toutes ces Rep, Master Rep est la seule protéine capable d’induire la réplication des autres composants génomiques du virus (transréplication). L’infection artificielle en utilisant des molécules d’ADN viral cloné n’a été mise au point que pour le nanovirus Faba bean necrotic yellows virus.