John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Traitement endovasculaire d’un syndrome cave inférieur par compression ganglionnaire secondaire à une tumeur neuroendocrine du grêle Volume 31, numéro 3, Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
Auteurs
1 Hôpital Privé Antony, Pôle cardiovasculaire interventionnel, 25, rue de la providence, 92160 Antony, France
2 Hôpital Privé Antony, Service médecine nucléaire, 92160 Antony, France
3 Cabinet Explorations vasculaires, 8, rue Louis Moreau, 91150 Etampes
* Tirés à part
  • Mots-clés : syndrome cave inférieur, compression tumorale, tumeur neuroendocrine du grêle, stent
  • DOI : 10.1684/stv.2019.1070
  • Page(s) : 128-34
  • Année de parution : 2019

Le syndrome cave inférieur est lié à un obstacle en regard de la veine cave inférieure (VCI), de nature intrinsèque (thrombose cruorique) ou extrinsèque, par envahissement ou compression, le plus souvent d’origine tumorale. Nous rapportons ici un cas d’occlusion de la VCI par compression ganglionnaire secondaire à une tumeur neuroendocrine du grêle, traitée avec succès par la mise en place percutanée d’un stent veineux dédié.