JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

L’inhibition des vasopeptidases : un nouveau concept dans le traitement de l’HTA et de l’insuffisance cardiaque ? Volume 12, numéro 8, Octobre 2000

Auteur
service de cardiologie, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris.

Les médicaments vasodilatateurs sont la base du traitement de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance cardiaque. Les effets hémodynamiques, lorsqu’ils sont accompagnés de bénéfice clinique, sont indispensables à toute prescription raisonnée. L’action sur le système rénine-angiotensine est déjà validée dans ces deux pathologies. Un autre système neuro-hormonal est actuellement la cible pharmacologique de produits en évaluation : celui des peptides natriurétiques. Les inhibiteurs des vasopeptidases ont l’avantage d’avoir une action double : une inhibition de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, couplée à celle de l’endopeptidase neutre privilégiant l’action vasodilatatrice des peptides natriurétiques. Les effets hémodynamiques de cette classe ont été validés chez l’homme et l’évaluation clinique est en cours. Cette nouvelle classe thérapeutique devra ainsi passer l’épreuve des essais randomisés à large échelle visant à évaluer leur efficacité et surtout leur tolérance.