John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Infarctus cérébral récent chez un jeune homme porteur de syndrome de Sturge-Weber d’origine épileptique ou vasculaire Volume 31, numéro 1, Janvier-Février 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
Auteurs
1 HU-JR Befelatanana, Service de neurologie, Antananarivo, Madagascar
2 Hôpital national Niamey, Service de médecine interne et spécialités médicales, Niger
3 CH Alençon, Service de neurologie, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : état de mal épileptique partiel, IRM cérébrale, stroke-like, syndrome de Sturge-Weber
  • DOI : 10.1684/stv.2019.1054
  • Page(s) : 25-8
  • Année de parution : 2019

Le syndrome de Sturge-Weber (SSW) est une pathologie rare. L’épilepsie constitue sa principale manifestation clinique, mais la survenue de déficit neurologique est également notée. Nous rapportons ici un cas d’un jeune homme de 29 ans, tabagique, porteur d’un SSW de type 3 découvert à l’âge de 25 ans à la suite de crises d’épilepsie et de migraines avec une hémiparésie gauche progressive. Il présente un état de mal épileptique convulsif partiel de l’hémicorps gauche, suivi d’une aggravation de son hémiparésie séquellaire gauche. L’imagerie par résonance magnétique cérébrale (IRMc) révèle un hypersignal en diffusion compatible avec un infarctus cérébral récent. Les explorations cardiovasculaires sont normales. L’origine épileptique ou vasculaire de ce tableau clinico-radiologique est discutée.