John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Malformations artérioveineuses de la fesse. Le traitement chirurgical reste une option Volume 34, numéro 6, Novembre-Décembre 2022

Illustrations

  • Figure 1.
  • Figure 2.
  • Figure 3.
  • Figure 4.

Tableaux

Auteurs
1 Clinique de l’Alma, vascular pathology center, 166, rue de l’Université, 75007 Paris, France <cl.laurian@gmail.com>
2 Hôpital Bichat, vascular surgery, 46, rue Henri Huchard, 75018 Paris, France
3 Hôpital Lariboisière, neuroradiology, 2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France
* Reprints: C. Laurian

Les techniques d’embolisation et les résections chirurgicales sont les options thérapeutiques proposées pour le traitement des malformations artérioveineuses (MAV). Le but de cette étude était d’évaluer la faisabilité et le suivi à long terme après une seule résection chirurgicale des MAV de la fesse.

Douze patients ont eu une résection chirurgicale sans embolisation préopératoire. Onze avaient eu une procédure incomplète, dont neuf embolisations artérielles (il y a 1 à 3 ans). Tous les patients étaient symptomatiques : les scanners montraient des MAV localisées dans les espaces celluleux avec préservation des muscles fessiers. Le suivi moyen était de 80 mois. Parmi les patients, 67 % n’avaient pas de malformations résiduelles sur les scanners de contrôle.

L’embolisation préopératoire, avec du matériel non résorbable (Onyx), rend la résection et les contrôles d’imagerie difficiles (artefact) et devrait être évitée.