John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

MENU

Les injonctions contradictoires à l’intersectorialité dans l’action publique sanitaire Volume 39, numéro 3, Septembre 2021

Tableaux

Auteurs
* Sociologue, Atelier SHERPAS (URePSSS, EA 7369), Université de Lille
** Sociologue, Centre Émile Durkheim (UMR CNRS 5116), Université de Bordeaux
*** Sociologue, Laboratoire CreSco (EA 7419), LaSSP (EA, 4175) et Ifériss, Université de Toulouse (FED 41-42)

Existant depuis 2001, le Programme National Nutrition Santé est une politique de santé publique visant l’éducation et la promotion de la santé par l’alimentation et l’activité physique. Intégrant une forte dimension interministérielle, il engage dans son opérationnalisation plusieurs administrations et services déconcentrés. L’analyse de la territorialisation du programme dans trois régions permet d’interroger ici la transversalité des politiques de santé et la capacité des acteurs publics à organiser la coordination de différents secteurs d’action publique. Nous montrons que les outils proposés dans le cadre de la politique nationale de santé publique et élaborés régionalement échouent, d’une part, à freiner les effets de cloisonnements inter-organisationnels et intersectoriels et, d’autre part à opérer l’intégration d’interventions et de dispositifs de prévention multiples et concurrents.