John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

MENU

« On voulait casser la baraque » Volume 40, numéro 4, Décembre 2022

Auteurs
Entretien avecMartine Bungener *
* Économiste et sociologue, membre associée au Cermes3, CNRS, Inserm, EHESS, Université de Paris, 7 rue Guy Môquet, 94800 Villejuif, France <martine.bungener@cnrs.fr>
** Économiste et anthropologue, 4 rue Ravez, 33000 Bordeaux, France <darbonseb@gmail.com>
*** Épidémiologiste, Université de Paris, Unité « Cohortes en Population » Inserm, Université Paris Saclay, UVSQ, UMS 011, 16 avenue Paul Vaillant Couturier, 94800 Villejuif, France <marcel.goldberg@inserm.fr>
**** Sociologue, 35 rue Lacépède, 75005 Paris, France <janine.pierret@gmail.com>
Propos recueillis le 7 décembre 2021 par Pascale Bourret, Hélène Bretin, Patrick Castel et Sébastien Dalgalarrondo, pour le comité de rédaction.

Dans cet entretien à quatre voix, Martine Bungener, Janine Pierret, Sébastien Darbon et Marcel Goldberg, fondatrices et fondateurs de Sciences Sociales et Santé, reviennent sur les conditions scientifiques, administratives et sociales qui ont mené à la création de cette revue. Elles et ils évoquent les grandes étapes qui ont jalonné son développement, les difficultés rencontrées au cours des années et le bilan du projet pluridisciplinaire qui était au cœur de cette création. Des perspectives pour la revue sont tracées, à la suite de la crise du coronavirus et dans un contexte où l’intérêt pour le domaine de la santé semble se renouveler et s’étendre dans le champ des sciences sociales, intérêt en partie suscité par les opportunités de financement de contrats de recherche.