JLE

Sexologies

MENU

Auto-insertion vésicale accidentelle d’un corps étranger au cours de la masturbation urétrale chez une femme Volume 33, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2024

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4
Auteurs
Urologie, Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, Casablanca, Maroc
* Correspondance : AE Seffar <seffaralae@yahoo.com>

La masturbation urétrale, coitus perurethram, sodurètre ou encore polyembolokoilamania, sont des termes qui désignent les hommes ou femmes qui insèrent des corps étrangers dans l’urètre. Nous rapportons ici un cas d’auto-insertion vésicale accidentelle en per masturbation urétrale chez une femme adepte de cette pratique sexuelle. Nous essayerons de répondre à plusieurs questions notamment l’aspect érogène de l’urètre féminin, les différentes raisons qui poussent les femmes à insérer des corps étrangers dans l’urètre, comment établir un diagnostic et une prise en charge adéquate.