JLE

Périnatalité

MENU

Démédicalisation du travail spontané chez les femmes à bas risque : impact sur le pronostic maternel et fœtal Volume 12, numéro 3, Septembre 2020

Tableaux


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4

  • Tableau 5
Auteurs

L'objectif de cette étude était d'évaluer les conséquences obstétricales et néonatales d'un nouveau protocole pour la direction du travail spontané chez les patientes à bas risque. Ce nouvel algorithme a été associé de manière significative à une période à dilatation complète plus longue chez la nullipare (p = 0,004), à une baisse du taux d'amniotomie (p = 0,04) et à une diminution de la consommation d'ocytocine (p = 0,03). Les paliers d'utilisation d'ocytocine ont aussi pu être augmentés (p = 0,03).