JLE

Phytothérapie

MENU

Analyses phytochimiques et détermination de l’activité antiarthritique in vitro des extraits de graines de Linum usitatissimum L. Volume 22, numéro 1, Janvier-Février 2024

Tableaux

Auteurs
1 Department of biology, faculty of nature, life and earth sciences, university of Djillali-Bounaama-Khemis-Miliana, road Teniet-Elhad, Khemis-Miliana 44225, Algeria
2 Laboratory of natural bioresources, faculty of sciences of nature and life, department of biology, H.-B.-Chlef University, BP 151, Chlef 02000, Algeria
3 Faculty of nature and life sciences, Hassiba-Benbouali University of Chlef, Algeria
* Correspondance : M. Cheurfa

L’objectif de cette étude est la détermination de l’activité antiarthritique in vitro des extraits aqueux et hydroalcoolique des graines de Linum usitatissimum L. ainsi que le criblage phytochimique, le dosage des flavonoïdes et des flavonols de ces extraits. Les analyses photochimiques des graines de Linum usitatissimum ont révélé la présence des stérols, tanins, flavonoïdes, phénols et les alcaloïdes dans les extraits aqueux et hydroalcoolique. Les teneurs en flavonoïdes sont de 6,91 ± 0,38 et 4,85 ± 0,05 mg EQ/g d’extrait pour l’extrait hydroalcoolique et l’extrait aqueux respectivement. Pour le dosage des flavonols, les teneurs sont de 4,53 ± 0,25 mg EQ/g pour l’extrait hydroalcoolique et de 4,51 ± 0,03 pour l’extrait aqueux. Avec le test de BSA (bovine serum albumin), l’extrait aqueux a montré l’activité protectrice contre la dénaturation de BSA significativement (p < 0,05) la plus élevée avec une IC50 de 07,62 ± 1,56 mg/ml ; en revanche, l’extrait hydroalcoolique de graines de Linum usitatissimum est révélé significativement (p < 0,05) le plus actif avec le test de dénaturation d’albumine d’œuf, dont l’IC50 enregistrée est de 36,86 ± 2,72 mg/ml. D’après les résultats obtenus, on a constaté que les extraits aqueux et hydroalcoolique de graines de Linum usitatissimum possèdent une activité protectrice in vitro contre la dénaturation des protéines qui joue un rôle dans l’entraînement des maladies inflammatoires et arthritiques.