John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traitement orthodontico-chirurgical d’une patiente traitée par bisphosphonates : un cas Volume 92, numéro 2, Juin 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
  • Figure 10
Auteurs
1 7 rue de l’Abbé de l’Epée, 75005 Paris, France
2 17 rue Esprit des Lois, 33000 Bordeaux, France
* Correspondance

Introduction

Au cours des dernières décennies, le nombre de patients adultes souhaitant un traitement orthodontique a augmenté. La chirurgie orthognathique combinée aux thérapeutiques orthodontiques permet la correction des dysmorphoses squelettiques chez les adultes. La prise en charge des patients traités par bisphosphonates constitue un défi important pour les orthodontistes et les chirurgiens maxillo-faciaux. Peu d’études ont été menées chez ces patients et quatre cas de chirurgie orthognathique ont été décrits à ce jour. Un rare cas de traitement orthodontico-chirurgical chez une patiente ostéoporotique ayant été traitée par bisphosphonates est rapporté.

Observation

Une patiente de 38 ans souhaitant améliorer l’esthétique de son visage s’est présentée en consultation d’orthopédie dento-faciale. L’anamnèse révélait un antécédent de traitement par bisphosphonates pour une ostéoporose. La patiente présentait une classe III squelettique hyperdivergente avec latérognathie. Le diagnostic occlusal était une classe III avec béance prémolo-canine, discordance des milieux et encombrement dentaire. La patiente a été traitée par orthodontie et ostéotomie maxillo-mandibulaire. Un retard de consolidation osseuse post-chirurgical de quatre semaines a été noté.

Conclusion

Ce rapport de cas présente la possibilité de réaliser un traitement orthodontique associé à une chirurgie orthognathique chez des patients traités par bisphosphonates dans un contexte d’ostéoporose. Les orthodontistes et les chirurgiens maxillo-faciaux doivent être préparés à la prise en charge de patients traités par bisphosphonates. Des études doivent être envisagées afin de préciser les modalités optimales de prise en charge.