John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traitement de la classe II squelettique au moyen d’un appareil de Herbst à ancrage osseux* Volume 84, numéro 4, Décembre 2013

Auteurs
* Auteur pour correspondance : cesare.luzi@gmail.com

Les traitements orthodontiques qui ne font pas appel à la coopération des patients connaissent un engouement croissant depuis plusieurs années. Contrairement aux appareils amovibles, l’appareil de Herbst ne requière pas la participation des patients. Ce dernier est largement utilisé comme un appareil fixe fonctionnel, capable de corriger de manière prédictible les décalages squelettiques de classe II. Les appareils de propulsion qui s’appuient sur les dents présentent l’inconvénient majeur de provoquer des déplacements dentaires indésirables, comme la version corono-vestibulaire des incisives mandibulaires. Ces compensations dento-alvéolaires peuvent, quand elles ne sont pas contrôlées, compromettre le résultat final. Cet article décrit le traitement efficace de la classe II squelettique de deux patients, conduit selon un protocole qui associe le port d’un appareil de Herbst modifié et des mini-vis d’ancrage osseux temporaire (TSADs).