John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Rééducation myofonctionnelle orofaciale assistée par gouttière de rééducation préfabriquée et orthodontie : vers un nécessaire changement de paradigme Volume 94, numéro 2, Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

  • Figure 5

  • Figure 6

  • Figure 7

  • Figure 8

  • Figure 9

  • Figure 10

  • Figure 11

  • Figure 12

  • Figure 13

  • Figure 14

  • Figure 15

  • Figure 16

  • Figure 17

  • Figure 18

  • Figure 19

  • Figure 20

  • Figure 21

  • Figure 22

  • Figure 23

  • Figure 24

  • Figure 25

  • Figure 26

  • Figure 27

  • Figure 28

  • Figure 29

  • Figure 30

  • Figure 31

  • Figure 32

  • Figure 33

  • Figure 34

  • Figure 35

  • Figure 36

  • Figure 37

  • Figure 38

  • Figure 39

  • Figure 40

  • Figure 41

  • Figure 42

  • Figure 43

  • Figure 44

  • Figure 45

  • Figure 46

  • Figure 47

  • Figure 48

  • Figure 49

  • Figure 50

  • Figure 51

  • Figure 52

  • Figure 53

  • Figure 54

  • Figure 55

  • Figure 56

  • Figure 57

  • Figure 58

  • Figure 59
Auteur
19, Place des Comtes du Maine, 72000 Le Mans, France
Correspondance : amatphilippe@outlook.com

Introduction

La rééducation myofonctionnelle orofaciale (RMOF) est la rééducation des muscles, des fonctions et des postures de repos du complexe orofacial. Elle est utilisée dans la prise en charge thérapeutique des dysfonctionnements orofaciaux chez des patients de tous âges et présentant un large éventail de troubles et de comorbidités.

Objectif

L’objectif principal de cet article était de prôner l’association de la rééducation myofonctionnelle orofaciale (RMOF) avec le port d’une gouttière de rééducation préfabriquée (GRP) en orthodontie.

Matériel et méthode

Une synthèse des données publiées a été effectuée et les conclusions d’une étude épidémiologique transversale ont été rapportées. Elle avait été menée pour dresser un état des lieux de la pratique de la rééducation myofonctionnelle orofaciale en orthodontie en France. Une réflexion a été conduite sur la pertinence des arguments avancés par les fabricants quant aux particularités de leurs dispositifs et leurs effets supposés.

Résultats

Les données publiées, même de qualité méthodologique inégale, semblent montrer la supériorité d’une rééducation myofonctionnelle orofaciale associée au port d’une gouttière de rééducation préfabriquée (GRP) comparée à la mise en œuvre d’une RMOF sans GRP. Une nouvelle approche de la RMOF assistée par GRP, plus efficace, plus simple et moins chronophage est proposée. Le projet d’un nouveau modèle de gouttière de rééducation préfabriquée est exposé. Dix cas cliniques sont présentés pour illustrer les volets clinique et administratif de cette RMOF assistée par GRP. Des approches cliniques originales sont également exposées : cales de désocclusion et de recentrage mandibulaire (CDRM), cales anti-rétrusion (CAR) et collage multiattache séquentiel (CMS), mandibulaire puis maxillaire.

Conclusion

La RMOF assistée par GRP apparaît comme un nécessaire changement de paradigme, dont il semble utile de faire bénéficier nos patients.