John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Extraction d’une canine : une complication extrême d’une contention mandibulaire linguale fixe Volume 93, numéro 4, Décembre 2022

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

  • Figure 5

  • Figure 6
Auteur
Faculty of Orthodontics, College of Medicine and Dentistry, University of Ulster, 32-34 Colmore Circus, Birmingham, United Kingdom
** Correspondance : parmjitsingh@hotmail.com

Introduction

L’utilisation d’un appareil de contention fixe à la fin d’un traitement d’orthodontie est devenue une pratique courante. La principale complication qui peut survenir avec les contentions fixes est le décollement du fil sur une ou plusieurs dents. Le mouvement dentaire indésirable est une complication moins courante.

Méthode

Cet article est illustré par le cas d’un patient présentant un mouvement dentaire extrême associé à une contention mandibulaire fixe. Dix ans après un traitement d’orthodontie, un homme de 26 ans a demandé un traitement en raison d’un mouvement post-orthodontique des six dents antérieures mandibulaires. Bien que le dispositif de contention fixe soit toujours en place sur toutes les dents, l’apex de la canine droite a été complètement versé vestibulairement. Une récession gingivale vestibulaire sévère était également présente sur l’incisive latérale gauche. La canine a été extraite et la contention fixe a été retirée. Une résorption radiculaire importante identifiée sur une radiographie panoramique contre-indiquait toute nouvelle intervention orthodontique.

Discussion

Ce cas souligne que les cliniciens et les patients doivent être conscients de cette complication rare mais grave.