John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Amélogenèse imparfaite héréditaire et béance antérieure : comment optimiser la prise en charge ? Une revue de la littérature Volume 92, numéro 4, Décembre 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6

Tableaux

Auteurs
1 Université de Lille, Département d’Orthopédie Dento-faciale, Place de Verdun, 59000 Lille, France
2 Université de Lille, Département d’Odontologie Pédiatrique, Place de Verdun, 59000 Lille, France
3 Service d’Odontologie, CHU de Lille, GHT Métropole Flandres Intérieure, Pôle des spécialités Médico-chirurgicales, Place de Verdun, 59000 Lille, France
* Correspondance

Introduction : L’amélogenèse imparfaite est une pathologie d’origine génétique qui se caractérise par une anomalie de structure de l’émail et possède une expression clinique variable. Elle peut être isolée ou survenir dans le cadre d’un syndrome. Trois formes cliniques existent : hypoplasique, hypomature et hypominéralisée. Discussion : Si la fragilité amélaire à l’origine d’une exposition de la dentine et d’une hypersensibilité dentaire sont des conséquences fréquentes de la maladie, certaines formes sévères sont surtout associées à une béance antérieure. La prise en charge de ces patients constitue alors un réel défi pour le chirurgien-dentiste. Matériels et méthodes : Une revue de la littérature a été effectuée à l’aide des interfaces PubMed, Web of Science et Scopus sur les dix dernières années afin de mettre en évidence les différentes thérapeutiques envisageables. Conclusion : Du traitement conservateur à la prise en charge chirurgicale, il est nécessaire de mettre en place une collaboration entre l’orthodontiste et l’odontologiste pédiatrique afin de proposer une prise en charge multidisciplinaire adaptée aux besoins du patient.