JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Évaluation pharmaco-économique de la transplantation rénale à l’établissement hospitalier et universitaire d’Oran : analyse des coûts et implications Volume 20, numéro 2, 2024-04-01

Auteurs
1 Établissement hospitalier universitaire, service de pharmacovigilance, BP N° 4166 Ibn Rochd Oran, Algérie
2 Établissement hospitalier universitaire, service de néphrologie et de transplantation rénale, BP N° 4166 Ibn Rochd Oran, Algérie
* Correspondance : M.S.A. Amarni <moha.amarni8@gmail.com>

Introduction

En Algérie, le nombre de patients traités par la dialyse est estimé à 23 798 en 2019. La transplantation rénale se positionne comme la meilleure option thérapeutique pour les patients atteints d’insuffisance rénale chronique terminale (IRCT). Cependant, cette procédure est coûteuse et nécessite une prise en charge complexe. Cette étude a pour objectif d’évaluer les coûts associés à la transplantation rénale à l’établissement hospitalier et universitaire d’Oran en Algérie (EHUO).

Matériels et méthodes

Une étude rétrospective, descriptive et monocentrique a été menée sur 31 patients ayant subi une transplantation rénale avec un donneur vivant apparenté à l’EHUO. Les coûts estimés englobaient les médicaments, les consommables, l’imagerie et les bilans biologiques dans les examens pré-greffe du donneur et du receveur, l’hospitalisation post-greffe immédiate, le suivi post-greffe et la gestion d’éventuelles complications.

Résultats

Le coût moyen de la préparation de la greffe était de 485 438,31 Dinar algérien (DZD). L’hospitalisation post-greffe immédiate a représenté un coût moyen de 375 484,70 DZD. La première année de la greffe était la plus coûteuse avec un coût moyen de 1 305 197,40 DZD principalement attribué au traitement, à l’hospitalisation et aux examens cliniques et paracliniques.

Les infections urinaires, la Covid-19 et les complications chirurgicales étaient les complications les plus fréquentes. Une variabilité significative a été observée en fonction du type de complications allant de 1 785,48 à 654 214,60 DZD. Le rejet aigu du greffon a été associé au coût moyen le plus élevé.

Conclusion

Cette étude a permis d’estimer le coût de la greffe rénale à l’EHUO et a révélé que le coût de la première année est le plus important en raison de plusieurs facteurs. Elle a également montré que les coûts ont tendance à diminuer au fur à mesure de l’ancienneté de la greffe et la stabilité clinique du receveur.