JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

État des lieux sur l’hyperkaliémie chronique persistante en France : consensus d’experts par une approche Delphi Volume 18, numéro 4, Juillet 2022

Illustrations


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5
Auteurs

Introduction

Il n’existe pas de consensus de prise en charge en France pour les patients présentant une hyperkaliémie persistante. Une hétérogénéité des pratiques a été observée.

Méthodes

Un consensus sur la définition et la prise en charge de l’hyperkaliémie persistante a été élaboré par un panel Delphi de néphrologues français entre décembre 2019 (26 votants sur 40 sollicités au premier tour) et juin 2020 (20 votants sur 26 au deuxième tour).

Résultats

Une hyperkaliémie persistante malgré les stratégies actuelles peut être définie par la récurrence d’un épisode d’hyperkaliémie deux fois ou plus au cours d’une année malgré le recours, dans la même année, aux résines chélatrices ou aux diurétiques de l’anse disponibles. Différents profils de patients sont à risque de développer une hyperkaliémie persistante (diabète, insuffisance rénale chronique aux stades 3B à 5 non dialysé, insuffisance cardiaque chronique). Il existe un besoin médical non couvert par les stratégies actuelles (dont les résines chélatrices disponibles) pour la prise en charge de l’hyperkaliémie persistante chez les patients traités par inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone.

Conclusions

Le panel exprime le besoin de pouvoir recourir à de nouvelles stratégies thérapeutiques validées par des essais thérapeutiques.

Introduction

In France, no consensus document on the management of persistent hyperkalaemia is currently available. Variability in clinical practices has been observed.

Methods

A consensus statement on the definition and the management of persistent hyperkalaemia was developed by a Delphi panel of French nephrologists between December 2019 (26 voting participants among 40 invited panellists in first round) and June 2020 (20 voting participants among 26 panellists in second round).

Results

Persisting hyperkalaemia not controlled with current treatment strategies may be defined as the occurrence of two or more hyperkalaemia episodes within a year despite the administration of cation-exchange resins or loop diuretics during the same year. Some patient characteristics (diabetes, chronic kidney disease from stage 3B to stage 5 without dialysis, chronic heart failure) are associated with an increased risk of developing persistent hyperkalaemia. There is a medical need for the management of persistent hyperkalaemia in patients treated with renin-angiotensin-aldosterone system inhibitors that is not met by current treatment strategies (including available cation-exchange resins).

Conclusions

The panel expressed a need for new treatment strategies validated by clinical trials.