John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Nouvelles thérapeutiques dans les leucémies aiguës de l’enfant et de l’adolescent Volume 22, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
Hôpital Robert Debré,
Service d’hématologie et immunologie pédiatrique,
48 boulevard Sérurier,
75935 Paris Cedex 19
* Correspondance

Les enfants et les adolescents atteints de leucémies aiguës ont certes des chances importantes de guérison, et bien plus que les adultes, dès la première ligne thérapeutique avec de la chimiothérapie conventionnelle, mais si une rechute survient, la survie ultérieure reste médiocre, qu’il s’agisse des formes lymphoblastiques ou myéloblastiques. L’accumulation des traitements est responsable de toxicités aiguës sévères, de séquelles à long terme et d’un risque de cancer secondaire non négligeable. L’essor exponentiel des nouvelles thérapeutiques ciblées à l’aide de petites molécules, d’anticorps monoclonaux et d’immunothérapie adoptive donne beaucoup d’espoir pour les maladies les plus graves. Le nombre important de ces nouveaux médicaments pose la question de leur place respective dans les nouvelles stratégies face à la chimiothérapie conventionnelle et aux procédures d’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, y compris sur un plan économique.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International