John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

La microfluidique au service de la médecine de la reproduction Volume 24, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2022

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

  • Figure 4.
Auteur
Applied Microfluidics for BioEngineering Research, MESA+ Institute for Nanotechnology & TechMed Centre, University of Twente, Enschede, The Netherlands

La microfluidique, ou la science des écoulements fluidiques à l’échelle micrométrique, a été introduite dans le but de miniaturiser un laboratoire dans une puce portative, pour des analyses sur le terrain. Depuis l’introduction de ces systèmes miniaturisés, les champs d’application de la microfluidique se sont diversifiés, avec l’émergence de sous-domaines, comme celui des organes-sur-puce. Dans cette revue, nous introduisons tout d’abord la microfluidique et les organes-sur-puce, avant de présenter les avantages que ces dispositifs miniaturisés offrent pour les domaines des sciences de la vie et de la santé. Après une présentation rapide de leurs applications clés dans ces domaines en général, nous discutons des apports que les systèmes microfluidiques et les organes-sur-puce peuvent avoir pour la médecine et la biologie de la reproduction. Nous passons ensuite en revue une variété de systèmes développés pour l’analyse et le tri des gamètes, le pilotage d’une ou de plusieurs étapes d’un cycle de FIV, ou encore pour reproduire le microenvironnement des organes de la reproduction, en vue de produire des embryons ou d’effectuer des tests de toxicité. En conclusion, nous discutons avec un œil critique les défis qui restent à relever pour que les technologies de la microfluidique et des organes-sur-puce soient utilisées en routine dans un environnement clinique.