JLE

Médecine de la Reproduction

MENU

Don d’ovocytes : quelles questions se pose le praticien et quelles réponses trouve-t-il dans sa pratique ? Volume 15, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2013

Auteurs
Service de Gynécologie-Obstétrique-Reproduction, Route de Saint Antoine de Ginestière, 06200 Nice, France

Plus que pour tout autre aspect de la procréation médicale assistée, les Centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) et centres agréés en don d’ovocytes ont dû s’organiser pour répondre au mieux à la demande sur le territoire, en prenant en compte à la fois le cadre législatif complexe et les questions d’ordre médical. Au quotidien, ils gèrent de manière pragmatique les listes d’attente en période perpétuelle de pénurie. De nombreuses questions médicales sont soulevées comme la sélection de la donneuse d’ovocytes, les protocoles de stimulation les plus adéquats permettant un recueil ovocytaire suffisant tout en assurant une synchronisation parfaite avec la receveuse qui aura eu la préparation endométriale lui donnant les meilleures chances de grossesse. Les réponses apportées dans cet article sont un reflet global de la pratique de 9 centres français.